Les Ombres d'Esver

Editeur : Actusf
Date de parution : jeudi 22 novembre 2018
Public : Adolescents
Genre : Gothique
Note de la rédaction :

4° de couverture

Amaryllis a 16 ans et n’a jamais connu que la maison où elle est née, le domaine d’Esver, reculé, magnifique, mystérieux. Dans ce manoir qui tombe en ruines où elle vit seule avec sa mère austère, elle étudie la botanique avec l’espoir d’en faire son métier... Le jour où elles reçoivent une lettre du père annonçant la vente du domaine et le mariage forcé d’Amaryllis à un de ses associés, tout bascule. Pour échapper à ce destin, malgré les ombres qui hantent ses nuits, la jeune fille répondra-t-elle à l’aventure fantastique qui se cache derrière les portes fermées d’Esver ?

Notre avis

L'avis de Littlewolf

Voici un roman qui m’a surprise, et en bien ! Il faut savoir que je n’avais absolument pas prévu de le lire. En effet, il s’agit de « young adult » et j’ai moins d’intérêt pour ce genre maintenant donc je n’en lis presque plus du tout. Cependant, après une rencontre très sympathique avec l’auteure à la Foire du Livre de Bruxelles, j’étais franchement intriguée et conquise par son enthousiasme. Quand l’occasion s’est présentée, je me suis donc tout de même laissé tenter et je me suis lancée dans cette lecture malgré mes réserves.

Tout commence avec Amaryllis. C’est une jeune fille effacée, cloîtrée dans le manoir familial et brimée par sa mère, Gersande, qui souhaite à tout prix en faire une grande botaniste. Le roman est vraiment porté par ces deux femmes et Amaryllis et Gersande ne laissent pas le lecteur indifférent. Je préfère ne pas vous en dire plus sur les personnages et l’intrigue car c’est avec un regard neuf que ce roman s’apprécie le mieux. Je ferai juste un petit commentaire sur le manoir d’Esver dont les descriptions apportent beaucoup au roman et en font un membre à part entière de l’histoire.

Ce livre a été pour moi comme une plongée au début de l’adolescence avec son petit côté Narnia et son univers plein de magie. Toutefois ce n’est pas seulement l’histoire d’une aventure extraordinaire mais aussi celle d’une famille brisée et, sous ses dehors de livre jeunesse, le roman aborde également des thèmes difficiles et sérieux. Il y est question, de façon plus ou moins directe et approfondie, de l’abus de pouvoir, de la place des femmes dans la société, de l’amitié, du deuil et du pardon. Les sujets sont amenés par l’histoire et traités sans chercher à donner de leçon de morale, on ne cherche pas à nous dire ce qui est bien ou mal, mais on nous montre les conséquences des choix de chacun. Certains passages sont durs et l’auteure ne fait pas de concession pour la jeunesse, elle nous montre que la réalité peut être cruelle et mettre sur notre chemin des épreuves que seule la force de caractère nous aidera à surmonter.

Au niveau de l’intrigue, toutes les révélations ne sont pas surprenantes et il y a de gros indices pour mettre le lecteur sur la voie car l’important c’est surtout le cheminement des personnages qui se fait au travers de leur aventure fantastique. Tout n’est peut-être pas très subtil mais c’est prenant et émouvant et le roman est parfait pour les ados mais aussi pour les adultes qui pourront tout autant y trouver leur compte.

Cette lecture m’a touchée et émue et j’ai trouvé l’approche de l’auteure très réussie en plus d’être parfaitement maîtrisée. En effet, le roman est bien construit et servi par une écriture fluide et un style très agréable à lire. Un grand merci aux éditions ActuSF pour cette découverte pleine de sensibilité.

Aucun commentaire n'a encore été déposé

Ajouter un commentaire